Accueil » Recettes » Recettes pour la famille » Accroc aux bonbecs ? Voici la recette du crumble pomme Carambar et banane Michoko

Accroc aux bonbecs ? Voici la recette du crumble pomme Carambar et banane Michoko

Les bonbons, c’est ta passion ? (et ce n’est pas que pour les enfants !)  Je te propose aujourd’hui de réaliser 2 crumbles supers gourmands. Le premier à base de pomme et de carambar et le deuxième avec des bananes et des michoko. Je te vois, tu salives d’avance…

Crumble-pomme-carambar-michoko-p-67

Pour 8 personnes
Préparation : 15 minutes
Cuisson : 15 minutes

Les ingrédients

• 4 pommes belle de Boskoop
• 10 Carambar
• 6 cuill. à soupe de crème liquide
• 16 Michoko
• 4 bananes

Pour la pâte à crumble

• 100 g de beurre
• 100 g de sucre en poudre
• 100 g de spéculoos
• 100 g de farine

Les étapes

  1. Préchauffe le four à 180 °C (th. 6).
  2. Prépare la pâte à crumble : mélange à la main le beurre, le sucre, les spéculoos émiettés et la farine. Lorsque tu obtiens de gros grumeaux, répartis-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfourne pour 15 minutes.
  3. Pèle et coupe les pommes en dés, fais-les dorer dans une poêle antiadhésive, sans matière grasse.
  4. Fais fondre les Carambar sur feu moyen avec 3 cuillerées à soupe de crème. Hors du feu, verse les pommes dans la crème et mélange pour qu’elles soient parfaitement enrobées.
  5. Fais fondre les Michoko sur feu moyen avec 3 cuillerées à soupe de crème. Pèle et coupe les bananes en dés. Hors du feu, ajoute-les à la crème au Michoko en mélangeant.
  6. Répartis les pommes aux Carambar et les bananes aux Michoko dans des ramequins et recouvre-les de crumble.

Et voilà, c’est prêt, il ne reste plus qu’à déguster !

 

TG_Bonbecs_1400Cette recette est extraite de « Mes desserts aux bonbecs »
aux Éditions Larousse – 7,90 €

A propos de Anne-Laure Galluchon

Maman d'une adolescente en pleine puberté et d'une petite crapouillette, je suis une vraie pile électrique. Faut que ça bouge tout le temps ! On dit de moi que j'ai une sacrée répartie mais quand on est maman, on a plutôt intérêt à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je dis tout haut ce que beaucoup de mamans pensent tout bas !