Accueil » Bébé » Puériculture » Les couches lavables, on en pense quoi ? L’avis des mamans

Les couches lavables, on en pense quoi ? L’avis des mamans

De plus en plus de parents délaissent les couches jetables au profit des couches lavables. Pourquoi ? Comment cela se passe t-il au quotidien ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? Nos mamans adeptes des couches lavables nous disent tout.

hamac_alicelemarin-25

Pourquoi choisir les couches lavables ? Les témoignages de nos mamans

Pour venir à bout des allergies et autres réactions cutanées

« J’utilise les couches lavables depuis que mon loulou a 1 mois et demi. Il en a aujourd’hui 6 et demi. J’en suis arrivée la parce qu’il me faisait des allergies et des réactions cutanées style boutons, brûlures, etc… Personnellement je trouve ça génial ! Après ça demande un certain coup de main. J’utilise ce qu’on appelle des TE1. J’ai trouvé une marque française peu chère (vu les prix pratiqués par les grandes marques ! C’est maman et bébé nature.)

Comment ça fonctionne ? Alors il existe deux formes de couches lavables les te1 et les te2 ( tout en un ou tout en deux.) Les te1  sont des couches lavables avec une poche pour les inserts alors que les te2 ont juste une glissière pour les mettre. Les couches se mettent comme des couches classiques. D’abord l’extérieur, après on met dessus l’insert puis le voile. Personnellement la nuit je met un insert dans la poche et un en plus dessus. Alors après niveau des changes je le changes environ 6-7 fois par jour. Une fois les couches utilisées, on jette le voile et je fais tremper mes couches dans un bac d’eau avec de l’huile essentielle d’arbre à thé (évite la prolifération des bactéries e-coli). Je fais environ une machine tout les deux jours ce qui correspond à environ 10 extérieurs et 15-16 inserts. Ça sèche en une nuit ou ça peut passer au sèche-linge (juste pas de lessive à la glycérine). Pour démarrer avec la marque que j’utilise j’en ai eu pour environ 160 € ( marque Maman et bébé nature ). En gros il faut avoir une quinzaine d’extérieurs et environ 20 inserts en microfibre pour la journée et une dizaine en bambou pour les nuits ou pour les longues périodes en journée. Les voiles, je prends des rouleau de 300 et ça me coûte 20 €. J’en rachète tout les deux mois et demi environ. » Lorine

Des fesses rouges en permanence

« Quand mon fils est né, je ne me suis pas posée la question, c’était évident : couches jetables ! Oui mais voilà, au bout de 2 mois, il avait constamment les fesses rouges et des petits boutons. Après avoir suivi de près la polémique sur les produits chimiques contenus dans les couches jetables, j’ai commencé sérieusement à me renseigner sur internet concernant les couches lavables et j’ai sauté le pas. Je pensais que cela allait être super contraignant mais au final c’est plutôt simple. Cela fait maintenant 3 mois que nous sommes passés aux couches lavables et les problèmes de fesses rouges ont disparu. » Caroline

Le hasard fait bien les choses

« J’utilise les couches lavables avec ma fille de 2 ans depuis sa naissance. C’est un peu par hasard que nous sommes passés aux couches lavables. On a vu un stand qui présentait les couches sur un salon du bébé… On les a trouvées très jolies et surtout cela semblait aussi simple d’utilisation qu’une couche jetable. C’est BEAUCOUP plus économique également.

Les avantages : économique, écologique, notre enfant a plus vite conscience d’uriner ou d’aller à la selle; JAMAIS de fesses rouges, on change l’enfant plus régulièrement (meilleur pour ses fesses) c’est à dire toutes les 2-3 heures, les selles sont jetées aux toilettes (pas d’odeur), le lavage est très très facile. Il suffit de mettre la couche en machine tous les deux jours.

Les inconvénient : Pour notre part, on ressent peu de contraintes à utiliser les couches lavables. Mais nous n’avons jamais vraiment utiliser de couches jetables… Cela peut freiner certaines personnes de devoir faire une machine tous les deux jours (pas nous) ou de devoir changer son enfant toutes les 2-3 heures (pas nous 🙂 ). Pour le reste, celles que l’on a choisi sont pleines de couleurs et très très simples à mettre. Le seul bémol que je vois, c’est maintenant que ma fille à 2 ans, il y a quelques fuites constatées après une nuit entière… Mais elle urine ÉNORMÉMENT. Elle a déjà percé un lange jetable également… Ah oui, cela fait des fesses plus grosses aux enfants mais on adapte facilement en prenant une taille de pantalon au dessus » Lorine

Pas de produits chimiques et un geste pour la planète

« J’ai choisi les couches lavable et j’en suis rendue à 3 mois d’utilisation. Une vrai fierté au vu du nombre de personnes qui m’ont dis que je ne tiendrais pas ! J’ai voulu que bébé n’ai pas de produit chimique sur les fesses et j’aime faire plus pour la planète donc dès le début de la grossesse j’y ai pensé. Il a fallu convaincre l’Homme mais en lui montrant la marque la plus simple d’utilisation j’ai gagné son approbation. Aujourd’hui il ne peut pas imaginer lui mettre une couche jetable. On a jamais de retard dans les machines, une tous les trois jours et on tourne à 8 couches. Aucune rougeur sur les fesses de bébé depuis le début. Et en plus c’est bien plus beau que les jetables ! En bref c’est simple, pratique et ça enlève plusieurs centaines de couches qui termineront dans la mer.«  Estelle

Zoom sur une marque 100 % Made in France : Hamac

hamac_alicelemarin-101

Beaucoup de femmes veulent se tourner vers l’écologique et la couche lavable pour leur bébé, mais c’est encore connoté comme sale et contraignant. En quoi HAMAC révolutionne l’utilisation de la couche/maillot de bain lavable ? Une des fondatrices de la marque répond à la question.

« La couche Hamac est innovante car elle est « plus facile ». Tout d’abord les selles se jettent facilement grâce à un voile jetable placé sur la couche. Ensuite, le principe antifuite de la nacelle évite les fuites sans pour autant faire un gros popotin aux bébés. Cette innovation, que j’ai brevetée, est renforcée par les matériaux très légers et respirants qui rendent la couche encore plus fine et pratique et permet un séchage ultra rapide. »

Économique, écologique et sain, 3 mots pour résumer les couches Hamac. Sur le site de la marque, il est possible de commander un kit d’essai pour commencer et pour ne pas se tromper de taille. Il faut compter autour des 30 €. La marque propose ensuite des packs avec couches, absorbants et voiles. Pour un pack complet, il faut compter dans les 200 €. Toutes les infos sur le site www.hamac-paris.fr

 

 

 

A propos de Anne-Laure Galluchon

Maman d'une adolescente en pleine puberté, d'une petite puce de 5 ans et d'un petit bonhomme de 6 mois, je suis une vraie pile électrique. Faut que ça bouge tout le temps ! On dit de moi que j'ai une sacrée répartie mais quand on est maman, on a plutôt intérêt à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je dis tout haut ce que beaucoup de mamans pensent tout bas !