Accueil » Bébé » Allaitement bébé » Quand peut-on introduire le biberon pendant l’allaitement ?

Quand peut-on introduire le biberon pendant l’allaitement ?

Bébé vient de naitre et tu as fait le choix de l’allaiter. Pour autant tu aimerais pouvoir lui donner également le biberon. A partir de quand peut-on introduire le biberon pendant l’allaitement ? Voici la réponse.

allaitement-mixte

On évite (si possible) le biberon avant 4 à 6 semaines

Dans la mesure du possible il est préférable d’attendre au minimum 4 à 6 semaines après la naissance de bébé pour tenter de mettre en place un allaitement mixte (en alternant avec des biberons). En effet, il est préférable d’attendre que la lactation soit bien installée.

Pour quelles raisons donner le biberon trop tôt peut compromettre l’allaitement ?

Lorsque bébé tète, il stimule la production de lait. Si les seins sont moins sollicités, ils produiront moins de lait.

Les techniques de succion sont différentes ce qui peut perturber bébé. Pour pouvoir bien prendre l’aréole du mamelon, bébé doit apprendre à ouvrir davantage sa mâchoire, chose qu’il n’a pas à faire avec un biberon. Durant les premières semaines, bébé doit comprendre que le lait vient du sein de sa maman et non d’un biberon.

Comment introduire le biberon ?

Une fois que l’allaitement est bien installé, il est possible d’introduire petit à petit le biberon. On peut commencer par un biberon par 24 heures pendant quelques jours puis augmenter graduellement en fonction des désirs de la maman.

Pour ne pas trop perturber bébé et pour qu’il accepte plus facilement l’allaitement mixte, choisis de préférence des tétines à débit lent et donne lui si possible ton lait que tu auras préalablement tiré. Cela te permettra de conserver une bonne production de lait mais permettra au papa (ou toute autre personne) de pouvoir prendre le relai au moment du repas.

A propos de Anne-Laure Galluchon

Maman d'une adolescente en pleine puberté et d'une petite crapouillette, je suis une vraie pile électrique. Faut que ça bouge tout le temps ! On dit de moi que j'ai une sacrée répartie mais quand on est maman, on a plutôt intérêt à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je dis tout haut ce que beaucoup de mamans pensent tout bas !