Accueil » Bébé » Comment trouver sa place en crèche ?

Comment trouver sa place en crèche ?

Trouver une place en crèche ou faire la quête du Graal ? La différence est parfois subtile… On a regroupé quelques astuces pour cette recherche soit (un peu) moins tumultueuse pour toi !capture-decran-2021-12-14-a-20-28-54

 

  • LA PRÉPARATION ET LA PRÉVOYANCE

Vous pouvez lister bien en amont les crèches les plus proches de chez vous et demander une place en crèche le plus tôt possible.

De mon côté, j’ai attendu les 6 mois de grossesse quand même, mais c’est à vous de voir !

Et préparez bien votre dossier ! Faites-le en double. En triple même !!! Bon, on rigole, mais il s’agit tout de même de construire un dossier irréprochable !

  • LA DÉTERMINATION

N’hésitez pas à relancer et à suivre l’avancée de votre dossier ! (J’appelais une fois par jour MINIMUM) (non non ce n’est pas du harcèlement….) (j’avais pas le choiiiiiiiix)

Et puis, ne perdez pas espoir ! Vous finirez par trouver ! Je sais qu’on connait tous ce périple pour la crèche et c’est pourquoi je vais vous partager ce bon plan, afin de vous éviter une supplication à genoux devant la gérante de la 37ème crèche que vous visitez !

  • LA SOLUTION ULTIME

Lors de la naissance de mon deuxième enfant, j’avais la chance de travailler dans une entreprise partenaire de Crèches Pour Tous ! J’ai évidemment fait mes recherches, en tant que maman poule morte d’inquiétude… Leur réseau rassemble plus de 2630 structures partenaires (associatives, privées et municipales) dans 80 départements, ce qui permet de trouver rapidement une place près de chez vous ! La qualité de leur service est top : lien quotidien avec les parents, réel respect des normes d’hygiène et de sécurité, projet pédagogique construit autour de l’éveil des sens, locaux accueillants et matériel de qualité… 100% des crèches de l’organisme sont agréées par les services de la PMI et conventionnées par les CAF.

Ils ont aussi plusieurs modes d’accueil : un accueil occasionnel ou un accueil régulier, avec la participation de votre employeur !

C’est donc hyper simple et ça permet de pouvoir travailler l’esprit tranquille et de prendre un peu de temps pour soi afin de se détendre ou de voir une copine que tu n’as pas vu depuis que tu as mis au monde ta petite merveille…

Ça permettra à Bébé de commencer à sociabiliser avant l’école. Oui, on sait que on voudrait le garder pour nous mais il va bien falloir qu’il apprenne à évoluer en société !

  • ET ENFIN, N’OUBLIONS PAS DE LÂCHER PRISE

On sait qu’il est parfois difficile pour l’enfant de s’habituer à ce nouveau rythme, mais pour les parents aussi c’est compliqué de gérer cette transition. Notre première astuce ce serait d’apprendre à lâcher prise. On a beau se répéter que notre petit bout va être entouré de professionnels et que c’est nécessaire à son éveil, la séparation est dure…

Moi, j’ai eu beaucoup de mal lors de l’entrée en crèche de mon premier enfant. Ne pas le voir de la journée, ne pas pouvoir gérer ses petits maux et surtouts savoir que d’autres allaient s’en occuper… Les premiers jours, je sortais en pleurs après l’avoir déposé et j’appelais toutes les demi-heures pour vérifier que tout allait bien !

Finalement, mon petit bout s’est habitué plus vite que moi à ce nouveau rythme et on est tous super heureux car il est trop épanoui dans sa crèche !

 

 

 

A propos de Marcadet Jeanne

Jeanne est l'une de nos Drôles de Mums ! Drôle, authentique et trop sympa elle aime parler de la vie de maman sans chichis et sans tabous !