Accueil » Enfant » Psychologie enfant » Le nombre de cadeaux a t-il une influence sur le bonheur de tes enfants ? L’avis de la psy

Le nombre de cadeaux a t-il une influence sur le bonheur de tes enfants ? L’avis de la psy

C’est bientôt Noël et très naturellement les parents se mettent en recherche du ou des meilleurs cadeaux possibles pour leurs enfants. Beaucoup se posent aussi des questions : Dois-je écouter les souhaits de mon enfant? Dois-je restreindre le nombre de cadeaux qui lui sont offerts? Tout cela peut-il avoir une influence sur ses comportements? Voici quelques éléments de réponse avec Nuria Casanovas, psychologue pour enfants et adolescents.

noel cadeau

Quel impact la quantité de cadeaux que reçoit un enfant peut-il avoir sur lui ?

Beaucoup d’enfants sont aujourd’hui très gâtés et reçoivent de très nombreux cadeaux lors d’évènements comme Noël ou pour leur anniversaire.

Nous sommes parfois tentés de croire que plus nos enfants auront de cadeaux et plus ils seront heureux. C’est en réalité loin d’être toujours le cas, c’est d’ailleurs souvent l’effet inverse qui se produit :

  • Le fait d’en recevoir beaucoup a généralement pour conséquence de retirer de l’importance à chacun des cadeaux que l’enfant reçoit. Dans cette situation, chaque cadeau supplémentaire ne devient qu’un cadeau de plus.
  • Le risque est que ton enfant ne trouve plus de plaisir dans l’objet lui même et qu’il ne ressente plus qu’un plaisir éphémère de possession.
  • Le « toujours plus » entraine très vite le « jamais assez » et a tendance à rendre l’enfant systématiquement insatisfait.

 

La question de la quantité de cadeaux se complique dans les grandes familles ou bien dans les familles recomposées : parents, beaux-parents, grands-parents, oncles, tantes, parrains, marraines… Chacun souhaitant faire le plus plaisir possible. Une certaine compétition peut même parfois s’installer…

Dans ce cas il est recommandé de poser quelques règles ; notamment celle de demander que chacun ne fasse qu’un seul cadeau ou, lorsque c’est possible, celle d’un cadeau commun à plusieurs.

Surprise ou pas surprise ?

Les parents ont souvent peur de se tromper, et peur que leur enfant ne soit pas heureux avec le ou les cadeaux qu’ils ont achetés pour lui. De leur côté les enfants deviennent de plus en plus exigeants par rapport à ce qu’ils veulent.

Pourtant la surprise a de nombreuses vertus :

  • Elle est l’un des éléments qui participe le plus au plaisir de recevoir un cadeau
  • Elle permet à l’enfant de ne pas être dans le contrôle et lui apprend à se laisser surprendre. S’il a toujours ce qu’il veut il ne s’habitue pas à gérer d’éventuelles frustrations.
  • Elle permet souvent à l’enfant de découvrir des choses qu’il ne connaissait pas et d’élargir son univers.

Que peut-on faire pour aider nos enfants à aimer ce qu’ils ont et à s’en contenter?

  • Choisir des cadeaux qui correspondent à leurs besoins

Ce que souhaite ton enfant n’est pas forcément ce qui le rendra le plus heureux. Il est parfois plus attaché à l’image que lui renvoie l’objet demandé qu’à son intérêt intrinsèque (pour ressembler aux autres, parce qu’il vient de le voir à la télévision…).

  • Privilégier des jouets qui vont leur permettre de se développer, de créer, d’imaginer.
  • S’ils ont beaucoup de jouets, essayer d’en réduire le nombre afin qu’ils prennent l’habitude de valoriser ce qu’ils ont et d’en profiter
  • Si ton enfant réclame toujours plus de jouets, aide le à prendre conscience de ce qu’il a déjà. Encourage le à redécouvrir ses propres jouets et aide le à prendre conscience du nombre de jouets qu’il n’utilise jamais
  • Essaye de ne pas accéder immédiatement aux désirs de ton enfant. Cela l’aidera à travailler la frustration et à développer son envie ce qui est très important pour son épanouissement à long terme.

 

Pour approfondir le sujet de façon pratique: L’espace parents Ayana

Pour contacter  Nuria Casanovas, Psychologue pour enfants, adolescents et familles: nuria@centre-ayana.fr

Plus d’infos sur le site internet: www.centre-ayana.fr

 

 

A propos de Nuria Casanovas

Psychologue et formatrice spécialisée depuis plus de 10 ans dans la thérapie de l’enfant, j’ai ouvert à Paris le Centre Ayana pour accompagner les enfants, les adolescents et leurs familles dans leur développement psycho-émotionnel à travers une nouvelle approche thérapeutique dynamique et globale.