Accueil » Bébé » Eveil bébé » Comment aider bébé à faire la différence entre le jour et la nuit

Comment aider bébé à faire la différence entre le jour et la nuit

Physiologiquement, il est parfaitement normal qu’un nouveau-né ne différencie pas le jour de la nuit. C’est en général vers l’âge de 3 mois (ça peut être aussi beaucoup plus tard) que bébé devrait pouvoir être capable de dormir la nuit. Pour autant, il est possible d’instaurer quelques habitudes (et ce, dès son premier jour de vie) pour favoriser son adaptation au jour et à la nuit. Voici nos conseils.

sommeil-bebe

Les habitudes à mettre en place le jour

  • Évite de faire dormir bébé dans sa chambre, les volets fermés. Il est préférable de le laisser dormir à la lumière du jour près de vous dans un berceau ou un couffin.
  • Inutile d’obliger toute la famille à faire silence complet quand bébé s’endort. Ce n’est quand même pas la peine de faire exprès du bruit pour autant mais au quotidien, bébé va s’habituer aux bruits de l’environnement familial.

Les habitudes à mettre en place la nuit

  • Évite dans la mesure du possible de le mettre tout de suite dans un grand lit dans lequel il risque de se sentir perdu. Un couffin, un berceau ou l’utilisation d’un cale-bébé peut s’avérer plus rassurant pour lui.
  • Pour dormir, bébé doit être sur le dos. Il ne doit y avoir dans son lit ni coussin, ni drap, ni peluche à proximité de lui. Si besoin (pour un bébé qui a tendance à régurgiter par exemple), mettre un petit coussin SOUS le matelas au niveau de sa tête pour le surélever un peu.
  • Si tu as la possibilité de l’avoir près de toi (dans un lit adapté) durant les premières semaines (la plupart des jeunes mamans font ce choix), tu pourras si besoin l’apaiser et/ou le bercer si il pleure sans avoir à quitter ton lit.
  • Au moment des tétées, évite de lui parler et d’allumer la lumière. Privilégie l’utilisation d’une veilleuse.
  • A moins que cela ne soit nécessaire (si il a les fesses irritées par exemple ou qu’il a fait caca), évite de le changer durant la nuit.

 

 

A propos de Anne-Laure Galluchon

Maman d'une adolescente en pleine puberté et d'une petite crapouillette, je suis une vraie pile électrique. Faut que ça bouge tout le temps ! On dit de moi que j'ai une sacrée répartie mais quand on est maman, on a plutôt intérêt à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je dis tout haut ce que beaucoup de mamans pensent tout bas !