Accueil » C'est dans l'actu » Comment soigner, sans crainte, les douleurs de femme enceinte ?

Comment soigner, sans crainte, les douleurs de femme enceinte ?

 Se soigner lorsque l’on est enceinte n’est jamais sans risque. Nombre de médicaments sont dangereux pour le bébé, mais aussi pour la mère. En effet, notre métabolisme ne réagit pas de la même façon lorsque l’on attend un enfant. Utiliser sa parapharmacie comme nous le faisions avant n’est donc pas à faire. Le gouvernement a décidé de mieux encadrer la possible automédication des femmes enceintes avec un nouveau décret.

picto_grossesse_pnrt_2015

De nouveaux pictogrammes

La femme enceinte, au même titre que les automobilistes, a désormais le droit à ses pictogrammes sur les boites de médicaments. En effet, le gouvernement a décidé d’être plus explicite au sujet des dangers encourus pour le fœtus avec la prise de certains médicaments, et que les femmes ne passent pas à côté de l’information, souvent mentionnée en petit caractère sur la notice.

Deux nouveaux pictogrammes voient ainsi le jour : Le premier représente une femme enceinte dans un triangle qui exprime qu’il y a un danger et qu’il ne faut utiliser ce médicament que s’il n’y a pas d’autre alternative thérapeutique. L’autre pictogramme est une femme enceinte dans un symbole interdit qui signifie que la femme enceinte ne doit en aucun cas prendre ce médicament.

 

Des méthodes alternatives

60% des médicaments se verront apposer ces mentions, un chiffre signifiant qui nous montre combien les médicaments peuvent être dangereux pour le fœtus et la maman. En effet, nombreux professionnels de la santé rappellent qu’il reste un grand nombre de médicaments dont on ne connait pas les effets et les répercussions sur le fœtus. Il est donc conseillé de toujours se tourner vers un avis médical, et ne pas faire d’automédication.

Il est souvent conseillé pour les femmes enceintes de se tourner vers des méthodes alternatives pour traiter la douleurs comme l’ostéopathie, la sophrologie, les plantes afin d’éviter le plus possible la prise de médicaments classiques.

A propos de Lucie Alexandre

Pleine d’énergie, curieuse et très sportive, voilà comment on pourrait la définir ! Et ça tombe bien, car avec elle, ça ne s’arrête (presque) jamais !