Accueil » C'est dans l'actu » Allocations familiales, congé parental… que va t-il se passer en 2015 ?

Allocations familiales, congé parental… que va t-il se passer en 2015 ?

Le Parlement a définitivement adopté hier le projet de budget de la Sécu pour 2015. Comme on le redoutait, certaines familles vont avoir mal au porte monnaie. On fait le point sur les changements concernant les allocations familiales, le congé parental…

famille

 

Les allocations familiales en fonction des revenus

Mesure la plus controversée, elle a pour autant été validée. Quels changements pour les familles ? A partir de juillet 2015, les allocations familiales seront divisées par deux à partir de 6000 € de revenus mensuels (pour un foyer avec 2 enfants) et par quatre pour les foyers ayant un revenu mensuel supérieur à 8000 €. Les seuils seront augmentés de 500 € par enfant supplémentaire.

Le montant de la prime de naissance ne change pas

Si le montant de la prime de naissance ne sera finalement pas revu à la baisse à partir du deuxième enfant, la prime ne sera plus versée au 7ème mois de grossesse mais à la naissance de l’enfant.

Le congé parental

A partir du 1er janvier 2015, il sera possible de prendre 6 mois de congé parental supplémentaire pour un premier enfant, à condition que ce congé soit pris par l’autre parent. A partir du deuxième enfant, il sera possible de prendre 3 ans de congé parental. Par contre, il y aura un gros changement. Si par exemple la mère décide de prendre le congé parental, elle ne pourra prendre dorénavant que 24 mois. Le congé parental pourra être prolongé de 12 mois si il est pris par le père (ou inversement).
Il sera partagé à compter du 1er janvier 2015. Pour le premier enfant, chaque parent pourra prendre 6 mois de congé parental.

La garde d’enfants

Pour les aides à domicile d’enfants de 6 à 14 ans, les parents bénéficieront d’un allégement de charge patronale de 1,50 euros par heure travaillée contre 0,75 euros actuellement. La mesure est valable dans la limite de 40 heures par mois.

A propos de Anne-Laure Galluchon

Maman d'une adolescente en pleine puberté et d'une petite crapouillette, je suis une vraie pile électrique. Faut que ça bouge tout le temps ! On dit de moi que j'ai une sacrée répartie mais quand on est maman, on a plutôt intérêt à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je dis tout haut ce que beaucoup de mamans pensent tout bas !