Accueil » C'est dans l'actu » À trois mois et demi, votre bébé reconnait la peur sur un visage

À trois mois et demi, votre bébé reconnait la peur sur un visage

Un nourrisson ne fait pas que manger, dormir et pleurer, ses sens sont beaucoup plus développer que cela. En effet, une équipe de chercheurs français a montré que nos petits bouts, dès l’âge de trois mois et demi, sont capables de reconnaitre la peur, cette émotion qui donne à notre visage une dimension si particulière.

bebe

Pourquoi et comment les bébés apprennent-ils à déceler la peur sur les visages, une émotion qui doit pourtant leur être moins familière que les sourires ? Des chercheurs du laboratoire de psychologie et neurocognition de l’Université Grenoble Alpes (CNRS) ont réfléchi à cette problématique et expliquent ainsi leur méthode pour distinguer les préférences visuelles des nourrissons.

 Une méthode complexe pour arriver à des résultats.

Les chercheurs ont ainsi mis en place toute une stratégie pour faciliter l’obtention des résultats de leur recherche. Ils ont présenté sur un écran d’ordinateur des visages « bruités » (flous, pixelisés et d’aspect granuleux) ainsi que du « bruit visuel pur » (une image faite de taches) à des nourrissons âgés de 3 mois et demi, 6 et 12 mois. Les chercheurs ont utilisé une méthode d’analyse « multivariée » pour quantifier à quel point la direction du regard, les mouvements des commissures, leur préférence permettent de prédire correctement la position du visage sur l’écran. Ces derniers présentaient soit la peur soit des sourires. Les nourrisons ont donc réagi beaucoup plus rapidement aux visages exprimant la peur. En revanche, l’enquête ne permet pas de répondre à une dernière interrogation à savoir quelle partie du visage attire le plus l’attention du nourrisson.

A propos de Lucie Alexandre

Pleine d’énergie, curieuse et très sportive, voilà comment on pourrait la définir ! Et ça tombe bien, car avec elle, ça ne s’arrête (presque) jamais !