Accueil » C'est dans l'actu » 9 novembre : Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire

9 novembre : Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire

Aujourd’hui,  c’est la 3e Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, véritable fléau qui touche près de 700 000 élèves et davantage si on ajoute les familles, les témoins et les auteurs. L’enjeu de cette Journée nationale est de libérer la parole des victimes, mais aussi des témoins.

Le projet « Le harcèlement est une prison » est réalisé par les élèves du Lycée Guez de Balzac de l’académie de Poitiers

Le projet « Le harcèlement est une prison » est réalisé par les élèves du Lycée Guez de Balzac de l’académie de Poitiers

L’objectif de cette Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire

Il faut savoir que 22 % des enfants harcelés gardent ça pour eux. 61 % d’entre eux disent avoir des idées suicidaires. Et ce ne sont pas les « plus vieux » les plus concernés ! En effet, 12 % des élèves de primaire le sont, contre 10 % des collégiens et 1,4 % des lycéens.

De la moquerie sur le physique, en passant par les bousculades ou encore les blessures avec arme, on ne compte pas les nombreux types harcèlement que nos enfants peuvent subir à l’école. A noter également que le cyberharcèlement est en forte hausse à cause des téléphones portables et des réseaux sociaux, le harcèlement sort de l’enceinte scolaire.

Un numéro national gratuit

30 20, c’est le numéro national gratuit d’écoute sur le harcèlement disponible du lundi au vendredi de 9 heures à 18 heures. Dans chaque rectorat, un référent « harcèlement » peut aussi être saisi par les familles.

En savoir plus : http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/

A propos de Anne-Laure Galluchon

Maman d'une adolescente en pleine puberté et d'une petite crapouillette, je suis une vraie pile électrique. Faut que ça bouge tout le temps ! On dit de moi que j'ai une sacrée répartie mais quand on est maman, on a plutôt intérêt à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je dis tout haut ce que beaucoup de mamans pensent tout bas !