Accueil » Recettes » Recettes pour la famille » Recette d’été : Cheesecake spéculos et abricots

Recette d’été : Cheesecake spéculos et abricots

Des fruits d’été, des spéculos, du fromage blanc… Ça y est, tu as l’eau à la bouche ?! Ton repas est prévu mais il te manque le dessert ? Découvre sans plus tarder une délicieuse recette de cheesecake spéculos et abricots.

RECETTE ALEXANDRA BEAUVAIS

A. Beauvais – F. Hamel / CERCLES CULINAIRES DE FRANCE

Nombre de personnes : 4
Type de plats : desserts
Préparation : 20 min
Cuisson : 50 min
Repos : 3 h
Niveau de difficulté : Facile
Budget : Pas cher

Les ingrédients

  • 100 g de beurre demi-sel
  • 1 paquet de spéculos
  • 6 à 8 abricots
  • 15 cl de lait
  • 2 g d’agar-agar
  • 3 oeufs
  • 300 g de fromage blanc à 0 % de MG
  • 60 g de fécule de maïs
  • 10 cl de sirop d’agave
  • grains de vanille (pointe d’un couteau)

Les étapes

  1. Préchauffer le four à 150°C (th.5).
  2. Dans un saladier, disposer le beurre ramolli et les spéculos. Malaxer le tout. Étaler cette préparation dans un moule rond préalablement chemisé.
  3. Laver et couper les abricots en deux, les dénoyauter et les émincer.
  4. Dans une casserole, verser le lait et l’agar-agar, chauffer à feu doux. Mélanger et laisser cuire 2 minutes à petits bouillons.
  5. Clarifier les œufs.
  6. Dans un saladier, verser le fromage blanc et la fécule, délayer et incorporer les jaunes d’œufs, le sirop d’agave et la vanille. Mélanger.
  7. Verser le lait mêlé à l’agar-agar, bien mélanger.
  8. Monter les blancs en neige puis les incorporer à la préparation.
  9. Verser le contenu du saladier dans le grand cercle à pâtisserie. Lisser la surface puis déposer les lamelles d’abricots. Enfourner et laisser cuire 50 minutes.
  10. Laisser reposer au frais au moins 3 heures.
  11. Démouler en passant la lame d’un couteau. Servir bien frais.

A propos de Anne-Laure Galluchon

Maman d'une adolescente en pleine puberté et d'une petite crapouillette, je suis une vraie pile électrique. Faut que ça bouge tout le temps ! On dit de moi que j'ai une sacrée répartie mais quand on est maman, on a plutôt intérêt à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je dis tout haut ce que beaucoup de mamans pensent tout bas !