Accueil » Question » Comment gérer ce bébé « surprise » ?

Je suis à bout, comment faire ?

« Bonjour. Je suis maman de 2 merveilles de 18 et 5 mois… Mais je sature ! Je suis à bout ! J’aime mes filles mais ça fait 18 mois que je suis H24 maman au foyer ! Mes parents ne veulent pas me les garder, mon mari est souvent en déplacement et est incapable de gérer les filles seul (il le dit lui-même), je suis sans permis, bloqué dans un village ou il n’y a rien a part une boulangerie et un boucher… Pas de bus, personne de confiance… Je suis totalement isolée et à part 1 semaine de vacances avec mes parents par an (où je ne peux jamais avoir de moment seule non plus) ma vie se passe entre 4 murs… Comment supporter l’avenir quand il n’y a aucun changements prévus dans les 3 prochaines années ! Aidez moi svp ».

Une maman au bord de la crise de nerf.

8 réponses

  1. bonjour,
    Pourquoi ne pas envisager de passer ton permis pour pouvoir te déplacer. Trouver un emploi éventuellement ou mettre tes enfants à la crèche ne serait ce qu’une matinee par semaine.
    Si ton mari est souvent absent et qu’il n’y a rien ni personne où vous habitez, envisagez de déménager.

  2. Bonjour, je comprends que vous soyez à bout. Je pense qu’il est urgent que vous preniez du temps pour vous. Vous pouvez peut-être les faire garder par une baby-sitter de temps en temps afin de pouvoir souffler un peu. Et pourquoi pas profiter de ce temps libre pour passer votre permis ? Cela vous permettrait un peu plus de liberté. En avez-vous parlé à votre mari ? Bon courage.

  3. Hello,
    Je suis vraiment désolée et touchée par ton témoignage. Je vis en Belgique et je ne suis pas dans la même situation: mon fils est cool, je vis en ville, je travaille, mes parents et beaux parents sont là, j’ai une place en crèche et des parrains et marraines dispos.
    Mais malgré tout cela, j’ai déjà eu ce sentiment d’enfermement surtout parce que mon compagnon a eu et a encore du mal à prendre sa place et est parfois trop absent. Ce sont surtout les périodes où mon fils et moi avons été malades en même temps (gastros d’enfer ;)) que j’ai vraiment eu le sentiment d’être seule et de devoir assumer quoiqu’il m’arrive. En théorie, savoir qu’on va devoir prendre sur soi au delà de nos possibilités persos, c’st assez logique mais le vivre c’est autre chose.
    Alors voici qq pistes que l’ai suivie ou que je teste à l’heure actuelle:
    – Demander au papa de prendre en charge quand il est là des moments précis de la journée avec les filles et toi partir te balader. Tu prépares tout dans un 1er temps: bouffe, espace change… mais tu parts.
    – Faire une recherche sur les assocs du coin pour les enfants et si il n’y a rien, essayer d’organiser une simple rencontre parents-enfants au parc en mettant un petit mot dans les boites aux lettres ou par l’intermédiaire de l’école la plus proche. Certes, c’est avec les gosses mais au moins on voit des gens.
    – Prendre contact avec la mairie pour connaître les évènements, activités du coins. Il y a peut-être une maison de Jeunes ou autres assocs qui pourrait relayer les demandes de soutien (garderie par ex).
    – Exprimer clairement à son entourage ressentis et difficultés sans haine.

    Je peux t’affirmer qu’il ne s’agit pas d’une faute ou d’un caprice de ta part mais bien un gros soucis de conception dans la manière dont les familles fonctionnent encore à l’heure actuelle.

    Bref, courage ! 🙂

  4. llo,
    Je suis vraiment désolée et touchée par ton témoignage. Je vis en Belgique et je ne suis pas dans la même situation: mon fils est cool, je vis en ville, je travaille, mes parents et beaux parents sont là, j’ai une place en crèche et des parrains et marraines dispos.
    Mais malgré tout cela, j’ai déjà eu ce sentiment d’enfermement surtout parce que mon compagnon a eu et a encore du mal à prendre sa place et est parfois trop absent. Ce sont surtout les périodes où mon fils et moi avons été malades en même temps (gastros d’enfer ;)) que j’ai vraiment eu le sentiment d’être seule et de devoir assumer quoiqu’il m’arrive. En théorie, savoir qu’on va devoir prendre sur soi au delà de nos possibilités persos, c’st assez logique mais le vivre c’est autre chose.
    Alors voici qq pistes que l’ai suivie ou que je teste à l’heure actuelle:
    – Demander au papa de prendre en charge quand il est là des moments précis de la journée avec les filles et toi partir te balader. Tu prépares tout dans un 1er temps: bouffe, espace change… mais tu parts.
    – Faire une recherche sur les assocs du coin pour les enfants et si il n’y a rien, essayer d’organiser une simple rencontre parents-enfants au parc en mettant un petit mot dans les boites aux lettres ou par l’intermédiaire de l’école la plus proche. Certes, c’est avec les gosses mais au moins on voit des gens.
    – Prendre contact avec la mairie pour connaître les évènements, activités du coins. Il y a peut-être une maison de Jeunes ou autres assocs qui pourrait relayer les demandes de soutien (garderie par ex).
    – Exprimer clairement à son entourage ressentis et difficultés sans haine.

    Je peux t’affirmer qu’il ne s’agit pas d’une faute ou d’un caprice de ta part mais bien un gros soucis de conception dans la manière dont les familles fonctionnent encore à l’heure actuelle.

    Bref, courage ! 🙂

  5. Cc je sui en le mm ka ke toi avec mè 2 enfants et toi encor ta ta famille a cotè moi je sui seul g dèmènagè avec mè enfan dn Sud alor ke tt ma famill et mè ami sn dan le bor donc je compren ta situation moi g dècidè de remontè dn le bot kar c tro dur pour moi inscri t enfan en crèch ou pren 1 nounou tu or a du tem pour toi tu vera sa te fera le+ grain bien jspr ke g pu t’aidè 1 peu

  6. Bonjour,
    J’ai comme toi 2 filles de 13 mois d’équart. C’est trés difficile au début vu leur petite différence d’âge. Mais là, ma grande à 2 ans et des poussières et ma petite 16 mois et ça va beaucoup mieux car elle devient, elle aussi, autonome !
    J’ai été bien entourée par ma famille, mon conjoint et j’ai repris mon travail à temps partiel.

    Il faut que ton mari prenne ses responsabilités de papa, qu’ils s’occupent de ses enfants quand il est chez vous. Et « ce temps » ou tu n’es pas seul maître à bord, tu le prends pour toi !

    Aprés il faut que tu deviennes mobile, car sinon tu vas pêter une pile et je sais de quoi je parle!
    Déménage, aprend à conduire, mets les quelques demi-journées en crêche, nounou ou parents; redeviens une femme et plus seulement une maman.
    Si tu peux reprendre une activité pro, même à temps partiel, ça sera super, car le contact, l’échange avec des adultes, même dans le cadre du travail, c’est génial.

    Voilà, si tu veux plus d’infos ou de soutien n’hésites pas !
    Bon courage

  7. salut miss,

    Maman célibataire depuis pas mal d’année, j’ai appris une chose. Si papa te dis qu’il ne peut pas les gérer c’est qu’il ne le veut pas. Il doit apprendre a le faire, qu’il en ai peur, je le comprends pas toujours évident, maintenant il a participer à la conception, il peut aussi assumer le reste.

    Quant à toi, prends du temps pour toi afin d’être plus opérationnelle pour tes tits bout qui en auront besoin aussi. Il n’y a pas à culpabiliser en disant, je suis à bout j’ai besoin de temps pour moi. donc ne demande pas et impose le. Et ne culpabilise pas.
    ait pour x ou y
    Et si il t’ennuie, dis lui clairement que si tu étais hospitalisé pour x ou y, il devrait prendre la relève donc autant qu’il apprenne maintenant afin de pouvoir dans le pire des cas etre capable d’assurer. Et ne culpabilise pas, fais lui confiance et rassure le dans cette capacité sans compter que les enfants seront plus que ravie de passer du temps avec papa.

  8. bonsoir moi je vis quasiment la même chose que toi j’ai 3 enfants et je suis la seule à m’en occuperai c’est le parents de monsieur que je ne supporte plus en particulier son père car il m’envois chier et m’envois sur les roses.il ne se gêne pas et la mère c’est pire.elle donne raison au père quand il a tort.

Répondre

Ton adresse email ne sera pas publiée.

Sécurité * Time limit exceeded. Please complete the captcha once again.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.