Accueil » Mon accouchement » Préparation à l'accouchement » Comment choisir sa méthode de préparation à l’accouchement

Comment choisir sa méthode de préparation à l’accouchement

Concernant la préparation à l’accouchement, tu ne le sais peut-être pas mais tu peux choisir (surtout dans les grandes villes) parmi plusieurs méthodes. Quelles sont les plus courantes ? On te dit tout.

Les cours de préparation classique (ou « préparation à l’accouchement sans douleur »)

Le cours de préparation à l’accouchement « classique » est la méthode la plus souvent proposée. Cette méthode a pour but d’apprendre aux futures mamans à maitriser la douleur grâce la relaxation et la respiration. Généralement assurés par une sage-femme, ces cours permettent aussi de parler de plusieurs sujets comme la nutrition, la sexualité, les changements physiques, les suites de couches, l’allaitement… En d’autres termes, tu as droit à 8 séances (remboursées à 100% par la sécurité sociale) qui comprennent une partie théorique et une partie concernant la préparation physique à l’accouchement. Ces cours commencent généralement à partir du 7ème mois de grossesse.

L’haptonomie

L’haptonomie n’est pas à proprement parler une méthode ou encore une technique mais plutôt une approche différente basée sur l’affectivité. Elle permet à la future maman (et au futur papa) de créer une relation affective avec son enfant, et ce, avant même sa naissance. Elle permet donc de créer un contact intime entre les futurs parents et leur enfant. Si tu choisis cette méthode, il est préférable de commencer dès le 4ème mois de grossesse. Tu peux même continuer après la naissance.

La sophrologie

La sophrologie est une méthode qui se pratique en petit groupe ou de manière individuelle. La relaxation est privilégiée. Les techniques d’hypnose inspirées du yoga sont souvent utilisées. Le but de cette méthode est d’envisager l’accouchement sans angoisse. Pour en savoir plus sur la sophrologie pendant la grossesse, c’est par ici.

Le yoga

Le yoga prénatal permet de travailler son équilibre corporel et psychique. Il prépare le périnée à l’accouchement et permet de récupérer son tonus musculaire après la naissance de bébé (yoga postnatal).

La préparation en piscine

La préparation à l’accouchement pratiquée en piscine permet de diminuer les douleurs liées à la grossesse (jambes lourdes, contractions…), de préparer le corps en douceur à l’accouchement tout en travaillant sur la respiration.

La méthode Bonapace

Cette méthode fait participer activement le futur papa. Elle repose sur la stimulation de certains points du corps, de massages et de relaxation. L’objectif : diminuer la douleur.

Le chant prénatal

Cette méthode, créée par une cantatrice française est fondée sur l’impact des sons sur le corps. Elle permet de travailler son souffle, de tonifier ses abdos, d’apprendre à basculer son bassin et à travailler son périnée. Le chant prénatal a aussi pour vocation de bercer et sécuriser son bébé.

 

 

A propos de Anne-Laure Galluchon

Maman d'une adolescente en pleine puberté et d'une petite crapouillette, je suis une vraie pile électrique. Faut que ça bouge tout le temps ! On dit de moi que j'ai une sacrée répartie mais quand on est maman, on a plutôt intérêt à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je dis tout haut ce que beaucoup de mamans pensent tout bas !