Accueil » Mon accouchement » Après l'accouchement » Après la naissance de bébé, je souffre d’infections urinaires

Après la naissance de bébé, je souffre d’infections urinaires

Après la naissance de bébé, il n’est pas rare d’être sujettes aux infections urinaires car la fatigue, le fait que ta vessie soit distendue ou encore l’affaiblissement de tes défenses immunitaires sont des facteurs déclencheurs. Et que dire, quand celles-ci se combinent aux suites du post-partum, c’est un vrai bonheur ! Comment reconnaitre l’infection urinaire ? Que faut-il faire ? Voici les réponses.

infection_urinaire

Comment détecter une infection urinaire ?

Tu as très souvent envie de faire pipi (mais tu ne fais que 3 gouttes arrivée sur les toilettes),  ça te brûle au moment de la miction, tes urines sont troubles voire parfois rouge, tu as mal au ventre, tu as de la fièvre… Ces symptômes (tu n’es pas obligée de tous avoir) sont souvent synonymes d’infection urinaire.

Les infections urinaires sont assez fréquentes après l’accouchement et il est important de ne pas laisser traîner la situation et d’y remédier rapidement.

Que faire ?

  • Boire, boire et boire beaucoup d’eau.
  • Consulter rapidement son médecin pour qu’il prescrive des antibiotiques adaptés (en règle générale, les médicaments soulagent très rapidement les symptômes)
  • Même si les symptômes disparaissent rapidement, prendre son traitement jusqu’au bout !
  • Si on souffre toujours des suites du post-partum, on ne lésine pas sur l’hygiène intime
  • On ne se retient pas de faire pipi et on essaie de bien vider sa vessie à chaque fois qu’on urine
  • On oublie pas de s’essuyer toujours de l’avant vers l’arrière pour éviter la prolifération des bactéries

Comment prévenir l’infection urinaire ?

  • Boire suffisamment d’eau tout au long de la journée (Tu peux aussi boire du jus de cranberry)
  • Éviter les aliments qui peuvent irriter la vessie comme le café ou les plats épicés par exemple
  • Éviter les vêtements trop serrés et privilégier les sous-vêtements en coton
  • Utiliser un savon adapté pour sa toilette intime
  • Ne pas se retenir de faire pipi (et penser à faire pipi après les rapports sexuels)

 

 

A propos de Anne-Laure Galluchon

Maman d'une adolescente en pleine puberté et d'une petite crapouillette, je suis une vraie pile électrique. Faut que ça bouge tout le temps ! On dit de moi que j'ai une sacrée répartie mais quand on est maman, on a plutôt intérêt à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je dis tout haut ce que beaucoup de mamans pensent tout bas !