Accueil » Maman » Maman solo » Comment se calcule une pension alimentaire aujourd’hui ?

Comment se calcule une pension alimentaire aujourd’hui ?

Aujourd’hui, le montant de la pension alimentaire est fixé par le juge aux affaires familiales (JAF) en fonction des ressources du parent qui n’a pas la garde du ou des enfants. Comment le montant est-il calculé ? Est-il révisable ? On fait le tour de la question.

pension-alimentaire

Il n’existe à ce jour aucun barème officiel et les parents sont en droit de s’accorder entre eux sur un montant. Dans le cas où c’est le juge qui décide du montant, il va le faire au cas par cas en tenant compte des ressources du parent qui doit la verser et des besoins de l’enfant selon son âge, sa santé…

Comment le juge fixe t-il le montant de la pension alimentaire ?

Pour fixer le montant de la pension, le juge aux affaires familiales (JAF) va utiliser plusieurs éléments en sa possession :

  • les bulletins de paie, avis d’imposition et allocations éventuelles
  • les charges (loyers, remboursements de prêts, personnes à charge)
  • les besoins du ou des enfants (frais de scolarité, de cantine, activités extra scolaires)

Le juge aux affaires familiales prend aussi en compte les ressources du parent qui touche la pension alimentaire.

188 € en moyenne par enfant

188 €, c’est en moyenne le montant de la pension alimentaire par enfant. Il s’agit en général d’environ 10% des revenus du parent qui doit verser la pension alimentaire.

La révision de la pension alimentaire

Le montant de la pension alimentaire n’est pas figé. Il peut être revalorisé afin de suivre l’augmentation du coût de la vie mais il peut être aussi révisé si la situation d’un des deux parents change. Le montant peut ainsi être augmenté ou au contraire, revu à la baisse.

 

A propos de Anne-Laure Galluchon

Maman d'une adolescente en pleine puberté et d'une petite crapouillette, je suis une vraie pile électrique. Faut que ça bouge tout le temps ! On dit de moi que j'ai une sacrée répartie mais quand on est maman, on a plutôt intérêt à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je dis tout haut ce que beaucoup de mamans pensent tout bas !