Accueil » Ma grossesse » Le papa et la grossesse » Est-ce que mon homme doit assister à l’accouchement ?

Est-ce que mon homme doit assister à l’accouchement ?

Parfois la présence du papa à l’accouchement n’est pas une évidence. Voici toutes les questions que les futures mamans peuvent se poser… et leurs réponses !

accouchement

 

1- Pourquoi mon homme ne veut pas assister à l’accouchement ?

En général, les hommes se sentent impuissants face à la douleur de leur chérie. Ils ne savent pas quoi faire ni comment réagir. Tu peux donc le rassurer en lui disant que sa simple présence sera un grand encouragement. Il y a aussi ceux pour qui, la seule vue du sang ou leur présence dans un hôpital leur fait tourner de l’œil !

2-Est-ce qu’il doit vraiment être là ?

A cette question, la réponse est personnelle. Ça dépend des femmes. Certaines en ont vraiment besoin, d’autres veulent vivre ce moment à 100% seule. S’il en ressent le besoin, tu peux en discuter avec lui. Ça fait vraiment du bien de le vivre à deux !

3-La préparation à l’accouchement à deux, une bonne idée ? 

En participant aux préparations, le futur papa se sent moins impuissant puisqu’il sait comment ça va se dérouler et connaît son rôle. Même si les exercices faits par la future maman paraissent flous, sa présence reste utile !

4- Est-ce que ça aura un impact sur notre sexualité ?

Beaucoup de femmes ont cette crainte de ne plus être vue comme la femme sexy du début. Si tu as peur d’offrir un spectacle peu flatteur à ton compagnon, tu es la seule à connaître le type de relation que vous entretenez. Ecoute-toi. Certains hommes ne s’arrêteront pas cet épisode, d’autres peuvent réagir différemment.

5- Quel est le rôle du père pendant l’accouchement ?

Ton homme peut faire un tas de choses comme rester à tes cotés, t’accompagner pour marcher, faire des jeux pour passer le temps des contractions, des massages, prendre en note les contractions …et surtout te changer les idées.

 

A propos de Maya Choppin de Janvry

Maman d’une coquinette et de deux petits diablotins, je jongle (ou enfin j’essaye) entre les couches, le boulot, les petits bobos, les conseils de la belle mère, les soirées entre copines, les fous rires, les emmerdes, les angoisses, les câlins. Bref, la vie d’une maman moderne quoi !