Accueil » Ma grossesse » Grossesse semaine après semaine » 3-derniers-mois » Quels sont les risques d’un diabète gestationnel pour mon enfant ?

Quels sont les risques d’un diabète gestationnel pour mon enfant ?

Tu viens de recevoir le résultat de ton test de dépistage du diabète gestationnel et celui-ci est positif. Les résultats en main, tu te demandes quels sont les risques d’un diabète gestationnel pour ton enfant ? Voici la réponse.

diabete-gestationnel

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel est une forme de diabète qui peut se développer pendant la grossesse (en général durant le 2ème trimestre). C’est la raison pour laquelle durant ta grossesse, ton taux de sucre est surveillé régulièrement (par analyse d’urine).

Ton médecin peut également demander à ce que tu fasses ce qu’on appelle le HGPO (Hyperglycémie Provoquée par Voir Orale) . Ce test n’est pas obligatoire mais il est souvent prescrit si aux futures mamans qui présentent des facteurs à risques (en surcharge pondérale, âgées de plus de 35 ans, ayant des antécédents familiaux de diabète, une grossesse précédente avec un gros bébé (plus de 4 kg) ou un diabète gestationnel).

L’HGPO, ça se passe comment ?

Te voilà avec ton ordonnance. Il te faut maintenant te rendre au laboratoire à jeun. On va te faire une première prise de sang avant de te donner une forte dose de glucose à ingérer par voie orale. Une heure plus tard, on va te faire une deuxième prise de sang. Tu vas ensuite de nouveau attendre une heure avant qu’on te fasse une dernière prise de sang.

Si la glycémie atteint ou dépasse les chiffres ci-dessous, cela confirme que tu as bien un diabète gestationnel :
–       1ère prise de sang : 0,92 g sucre /l de sang
–       2ème prise de sang : 1,80 g/l
–       3ème prise de sang : 1,53 g/l

Les risques d’un diabète gestationnel sur l’enfant

Fort heureusement, la plupart de temps, un simple régime prescrit par un nutritionniste suffit. Si tel n’est pas le cas, un traitement à base d’insuline peut être prescrit. Concernant l’enfant, il faut savoir que le sucre en excès passe dans le sang de bébé, cela peut donc avoir une influence sur sa croissance. Il risque d’être plus gros que la normale à la naissance (macrosomie foetale) ce qui peut engendrer des complications au moment de l’accouchement. Après la naissance, une surveillance est requise pour s’assurer que bébé ne fasse pas de crise d’hypoglycémie.

A propos de Anne-Laure Galluchon

Maman d'une adolescente en pleine puberté et d'une petite crapouillette, je suis une vraie pile électrique. Faut que ça bouge tout le temps ! On dit de moi que j'ai une sacrée répartie mais quand on est maman, on a plutôt intérêt à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je dis tout haut ce que beaucoup de mamans pensent tout bas !