Accueil » Ma grossesse » Grossesse semaine après semaine » 6-premiers-mois » La prise en charge médicale de ta grossesse : les changements au 1er janvier 2017

La prise en charge médicale de ta grossesse : les changements au 1er janvier 2017

Enceinte, entre les examens au laboratoire, les rendez-vous chez le gynécologue (ou sage-femme) et les échographie, les avances de frais médicaux ne manquent pas. Oui mais voilà, au 1er janvier 2017, certaines choses ont changé. On fait le point.

remboursement-secu-grossesse

La prise en charge des frais médicaux pendant la grossesse

  • De la découverte de ta grossesse jusqu’à la fin de ton 5ème mois de grossesse

Durant les 5 premiers mois de grossesse,  les examens médicaux obligatoires dans le cadre du suivi de ta grossesse sont pris en charge à 100 % avec dispense d’avance de frais (tiers payant) (sur la base et dans la limite des tarifs de l’Assurance Maladie. Attention, les dépassements d’honoraires ne sont jamais pris en charge par l’Assurance Maladie. Ils peuvent éventuellement être pris en charge par ta mutuelle. N’hésite pas à te renseigner)

Sont pris en charge :

  • les consultations prénatales obligatoires (une avant la fin du 3e mois de grossesse, puis une par mois à partir du 4e mois de grossesse jusqu’à la date de l’accouchement)
  • les séances de préparation à la naissance et à la parentalité, dont l’examen prénatal précoce
  • les examens biologiques complémentaires (y compris ceux du futur père)
  • le caryotype foetal et l’amniocentèse

La prise en charge des 3 échographies

Une échographie par trimestre est prévue pour surveiller la croissance et la santé de votre enfant. Les deux premières échographies réalisées avant la fin du 5e mois de grossesse sont prises en charge à 70 % avec dispense d’avance de frais (tiers payant) (sur la base et dans la limite des tarifs de l’Assurance Maladie. Attention, les dépassements d’honoraires ne sont jamais pris en charge par l’Assurance Maladie. Ils peuvent éventuellement être pris en charge par ta mutuelle. N’hésite pas à te renseigner).

À partir du 6e mois de grossesse, la 3e échographie est prise en charge à 100 % avec dispense d’avance de frais (tiers payant) (sur la base et dans la limite des tarifs de l’Assurance Maladie. Attention, les dépassements d’honoraires ne sont jamais pris en charge par l’Assurance Maladie. Ils peuvent éventuellement être pris en charge par ta mutuelle. N’hésite pas à te renseigner). En cas de grossesse pathologique ou de pathologie fœtale, d’autres échographies peuvent être prescrites et prises en charge.

Un examen de prévention bucco-dentaire gratuit pendant la grossesse

À partir de ton 4e mois de grossesse et jusqu’au 12e jour après la naissance de bébé, tu peux bénéficier d’un examen de prévention bucco-dentaire chez ton dentiste et ce, gratuitement. Il vous suffit juste de prendre rendez-vous chez ton dentiste et d’y aller avec l’imprimé de prise en charge et ta carte Vitale.

Du 1er jour du sixième mois de grossesse jusqu’au 12e jour après l’accouchement

Tous tes frais médicaux remboursables (pharmaceutiques, d’analyses, d’examens de laboratoire, d’hospitalisation) sont pris en charge à 100 %* avec dispense d’avance de frais (tiers payant), qu’ils soient ou non en rapport avec votre grossesse.

En résumé, ce qui a changé le 1er janvier 2017

Depuis le 1er janvier 2017, tu as dorénavant droit au tiers payant (tu n’auras donc plus à faire l’avance des frais), chez les professionnels de santé, pour tous les soins pris en charge à 100 % au titre de l’assurance maternité. C’est l’Assurance Maladie qui versera directement le prix de la consultation ou de l’acte médical aux professionnels de santé. Attention toutefois, si ton médecin pratique les dépassements d’honoraires, tu devras continuer à faire l’avance des frais. Tu devras alors voir avec ta mutuelle santé (si tu en as une) les modalités de prise en charge.

Pour bénéficier du tiers payant, il suffit simplement de présenter sa carte Vitale et de la mettre à jour régulièrement.

Source : ameli.fr

A propos de Anne-Laure Galluchon

Maman d'une adolescente en pleine puberté et d'une petite crapouillette, je suis une vraie pile électrique. Faut que ça bouge tout le temps ! On dit de moi que j'ai une sacrée répartie mais quand on est maman, on a plutôt intérêt à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je dis tout haut ce que beaucoup de mamans pensent tout bas !