Accueil » Enfant » Psychologie enfant » Comment gérer la colère de ton enfant ?

Comment gérer la colère de ton enfant ?

… et la tienne par la même occasion ! Tu viens de lâcher un « NON », le mot fatidique qui le met dans tous ses états, qui le transforme en l’espace d’un instant en petite furie. Il vire au rouge, tape du pied, hurle et pleure à chaudes larmes ? Ce n’est rien, il fait juste une grosse colère. Le problème c’est que cette colère peut arriver n’importe où et tu ne sais pas toujours comment désamorcer la situation. Pour t’aider, voici nos conseils pour gérer la colère de ton enfant.

colere-enfant

Ne cède pas

Je sais, ce n’est pas forcément facile mais si tu cèdes au bout de 2 minutes parce qu’il te fait « de la peine » ou parce que tu en as assez de l’entendre hurler, il va vite comprendre qu’il n’y a pas de limites et risque de recommencer… souvent. Alors si tu dis NON, tu dois t’y tenir (en restant le plus calme possible). Il recommencera bien entendu, c’est normal qu’un enfant pique des colères mais il apprendra aussi que lorsque tu dis NON, ce n’est pas négociable.

Fais diversion

Vous faîtes les courses, il te réclame à corps et un cri un quelconque jouet ? Fais diversion en lui donnant des responsabilités. Il doit coller l’étiquette sur les légumes par exemple ou mettre les produits dans le chariot. N’importe quoi, pourvu que tu détournes discrètement son cerveau de ce maudit jouet qu’il te réclame (et qui de toute façon finirait à moitié cassé au fond de la caisse à jouets…)

Explique lui

Tu ne peux pas te contenter de lui dire NON. Il faut que tu lui expliques pourquoi. Parce que c’est dangereux, parce qu’on va bientôt passer à table… Tu dois motiver ton refus par une explication, c’est important pour ton enfant de comprendre le pourquoi de ce NON. (Même si pour autant, il ne sera toujours pas d’accord avec toi)

Préviens le

Tu vas partir faire les courses ? Très bien, si tu n’as pas prévu de lui acheter quelque chose, préviens le mais dis lui que tu as  besoin de lui pour t’aider à faire les courses. En le valorisant, tu risqueras moins de le voir piquer une colère en plein milieu du rayon. Idem, il est dans le bain en train de jouer ? Ne le sors pas comme ça tout d’un coup, préviens le, 10 minutes avant, 5 minutes avant…

Reste calme

Si tu réponds à une colère par de la colère, tu ne vas faire qu’amplifier la situation. Respiration, calme, détente, self-control, ça va passer… Plus tu resteras calme face à la crise, plus celle ci passera vite.

Tu l’auras compris, les colères d’enfant, personne n’y échappe.

A propos de Anne-Laure Galluchon

Maman d'une adolescente en pleine puberté et d'une petite crapouillette, je suis une vraie pile électrique. Faut que ça bouge tout le temps ! On dit de moi que j'ai une sacrée répartie mais quand on est maman, on a plutôt intérêt à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je dis tout haut ce que beaucoup de mamans pensent tout bas !