Accueil » Enfant » Psychologie enfant » 9 « trucs » pour rendre ses enfants complices

9 « trucs » pour rendre ses enfants complices

L’arrivée d’un nouveau venu est toujours un don du ciel pour les parents. Mais parfois, ça peut effrayer les aînés voir les rendre jaloux… Voici neuf « trucs » pour harmoniser les liens entre les membres de la fratrie et les rendre plus complices.

complicite enfant

 

Voilà une astuce qui va plaire à plusieurs mums : demande aux plus grands de garder les plus petits. Ça les responsabilise et donc réduit les conflits. Et au passage, c’est l’occasion d’une petite sortie en amoureux !

 

Dans le même esprit : fais-les se donner la main dans la rue. Ça peut paraître tout bête, mais ils vont sentir à quel point ils dépendent l’un de l’autre…

 

Laisse leur un espace de liberté ensemble. Par exemple : aller au parc tout seuls. Ça les rendra plus autonomes et aptes à se découvrir en dehors du cocon familial.

 

Oublie l’impartialité ! C’est impossible de traiter ses enfants exactement de la même manière : l’âge, le sexe interviennent toujours dans tes décisions. On ne couche pas un enfant de 6 ans à la même heure que son aîné de 12 ans : ce serait injuste pour le plus grand.

 

Incite-les à avoir des passions communes. On peut par exemple privilégier la peinture au sein de la famille. Pas la peine de les inscrire aux mêmes cours ! Avoir simplement le même intérêt pour un sport ou un art peut les aider à mieux s’entendre.

 

Mais attention ! Ne force jamais tes enfants à avoir exactement les mêmes activités, ça peut créer des rivalités. Ils ne doivent pas se sentir obligés de faire ce que font les ainés. L’objectif est de laisser chacun se créer sa propre identité pour faciliter leurs rapports.

 

Demande aux plus grands d’aider les plus petits dans les tâches quotidiennes (habillement, brossage de dents…). Cela fera comprendre aux plus grands qu’ils doivent aider les plus petits et cela sera peut être l’occasion de s’amuser !

 

Ne donne pas que les vieux jouets et vêtements aux cadets. Ça peut être pesant pour eux car ils pensent qu’ils ne « valent pas mieux ». Il faut toujours leur trouver un petit objet qui n’est qu’à eux, pour leur montrer que eux aussi sont uniques.

 

Bannis toute humiliation ou méchanceté des uns envers les autres. C’est la seule fois où tu dois t’immiscer dans leurs rapports. Sois vigilante : certains enfants sont très sensibles à ça et savent très bien le cacher.

 

 

A propos de Maya Choppin de Janvry

Maman d’une coquinette et de deux petits diablotins, je jongle (ou enfin j’essaye) entre les couches, le boulot, les petits bobos, les conseils de la belle mère, les soirées entre copines, les fous rires, les emmerdes, les angoisses, les câlins. Bref, la vie d’une maman moderne quoi !