Accueil » Bébé » Mode de garde bébé » Mode de garde, congés parentaux, quels sont tes droits ?

Mode de garde, congés parentaux, quels sont tes droits ?

Passée l’euphorie et le bonheur des premiers jours, la grande question se pose (si tu n’as pas déjà réglé tous les détails auparavant) : mais qui va garder mon enfant ? Accueil collectif, assistante maternelle, que choisir ? Et si je n’ai pas de solutions, quels sont mes droits ? Découvre les réponses à ces questions.

garde_bebe

Choisir l’accueil collectif, ou le parcours du combattant

Crèches collectives, privées ou municipales, inscrire son enfant dans ce type d’établissement peut se révéler très complexe suivant la ville où tu habites. Dans certaines grandes agglomérations, tu devras préinscrire ton enfant dès six mois de grossesse ! N’hésite pas à appeler ta Mairie pour connaître les conditions d’inscription et d’attribution. Tu peux aussi contacter directement l’établissement convoité pour avoir toutes les informations nécessaires.

En ce qui concerne le tarif lorsque ton enfant est en crèche, celui-ci sera calculé en fonction des ressources de ton foyer suivant un barème défini par la Caisse Nationale des Allocations Familiales.

Choisir une assistante maternelle, une solution personnalisée

Tu as la possibilité de recruter (le terme est le bon puisque tu vas devenir son employeur) une assistante maternelle agréée qui peut garder chez elle jusqu’à quatre enfants de moins de six ans. Tu peux bénéficier d’aides pour financer cette dépense : Le CMG de la PAJE. Besoin d’un décodeur ? On t’explique.

La PAJE (Prestation d’accueil du jeune enfant) comprend différentes primes ou prestations : la prime de naissance, à l’adoption, l’allocation mensuelle, la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE) qui remplace le complément de libre choix d’activité (CLCA)depuis le 1er Janvier 2015 si tu as cessé ton activité ou réduit ton temps de travail pour éduquer tes enfants et le CMG, le complément de libre choix de mode de garde, qui prendra en charge partiellement le salaire de l’assistante maternelle suivant les ressources de ton foyer. Choisir une assistante maternelle donne également droit à des avantages fiscaux.

Et si aucune de ces solutions ne te convient ?

Tu as le droit de prendre un congé parental pendant six mois (renouvelable deux fois), et bénéficier de la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE). Cette prestation s’élève à 390,52 € par mois, si tu as totalement cessé de travailler. Attention, si ton congé parental ne débute pas immédiatement après ton congé maternité, tu es dans l’obligation de prévenir ton employeur par lettre recommandée avec AR ou lettre remise en main propre deux mois avant le début du congé. Pour en savoir plus sur le congé parental, c’est par ici.

A propos de Anne-Laure Galluchon

Maman d'une adolescente en pleine puberté et d'une petite crapouillette, je suis une vraie pile électrique. Faut que ça bouge tout le temps ! On dit de moi que j'ai une sacrée répartie mais quand on est maman, on a plutôt intérêt à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je dis tout haut ce que beaucoup de mamans pensent tout bas !