Accueil » Bébé » Eveil bébé » Propreté : comment aider son enfant à y parvenir

Propreté : comment aider son enfant à y parvenir

Comment l’emmener en douceur vers le pot ? Existe-il un mode d’emploi pour apprendre la propreté à son enfant ? Inutile de sur-angoisser face à la question de la propreté. Chaque enfant y va à son rythme. Pour éviter de faire de ce passage un conflit sans fin, voici nos conseils…

pot

Le bon moment

Inutile de vouloir à tout prix que ton enfant soit propre si il n’est pas prêt. En effet, un enfant capable d’être propre est un enfant qui peut contrôler ses sphincters (les muscles qui lui permettent de contrôler défécation et miction). Un moyen simple de le savoir c’est de regarder son enfant monter et descendre un escalier. Si il est capable de le faire tout seul, il est en âge d’être propre. De la même façon, si tu constates que sa couche sa couche reste sèche pendant la sieste et s’il exprime clairement son envie de l’enlever, c’est le moment de lui présenter le pot.

Le rituel du pot

N’hésite pas à emmener ton enfant avec toi lorsque tu achèteras un pot et demande-lui, pourquoi pas, de le choisir, il se sentira d’autant plus en confiance et investi.

Propose-lui régulièrement de s’asseoir dessus (sans le harceler toutes les deux minutes non plus !) et patiente… Pas une heure en le regardant fixement, ni 20 secondes en le laissant au milieu du salon devant la télé (il doit être concentré sur ce qu’il fait) mais quelques minutes (une dizaine max). Si il est conseillé de laisser le pot aux toilettes, tu peux autoriser ton enfant, dans un premier temps, à le placer à l’endroit de la maison où il se sent le mieux.

Les premiers essais risquent de ne pas être forcément concluants mais ce n’est pas grave. S’il refuse de s’asseoir dessus et préfère garder sa couche, pas la peine de hurler, ni d’insister, tu retenteras dans quelques jours. Et si il se met sur son pot mais que rien ne vient, rassure-le en lui expliquant que ce n’est pas grave, qu’il va bientôt y arriver. Tu as confiance en lui !

On encourage sans en faire trop !

Si il est important d’encourager son enfant lorsqu’il parvient à faire pipi et/ou caca dans son pot, inutile pour autant d’en faire des tonnes.

Les vacances d’été, période propice à la propreté

L’été, juste avant la rentrée en maternelle est la période idéale pour beaucoup de parents qui en profitent pour laisser leur enfant sans couche. A cette période de l’année qui rime souvent avec vacances, les parents sont plus détendus et quand il y a  de petits accidents, les tenues légères sont beaucoup plus faciles à nettoyer. Si à la fin des vacances, il n’est toujours pas propre, inutile de paniquer car les maîtres, maîtresses et Atsem ont l’habitude et en général tout rentre dans l’ordre dans les premières semaines qui suivent la rentrée des classes !

A propos de Anne-Laure Galluchon

Maman d'une adolescente en pleine puberté et d'une petite crapouillette, je suis une vraie pile électrique. Faut que ça bouge tout le temps ! On dit de moi que j'ai une sacrée répartie mais quand on est maman, on a plutôt intérêt à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je dis tout haut ce que beaucoup de mamans pensent tout bas !