Accueil » Bébé » Allaitement bébé » Témoignages de mamans : Sein ou biberon, comment faire le choix

Témoignages de mamans : Sein ou biberon, comment faire le choix

Sein ou biberon ? Que choisir pour nourrir bébé ? Pourquoi ce choix ? L’entourage peut-il influencer notre choix ? Nous avons posé la question ces questions à nos mamans. Voici leurs réponses.

biberon-sein

« J’ai eu trois enfants et je n’en ai allaité aucun. Pourquoi ? Parce que je ne suis pas à l’aise avec l’allaitement maternel. J’ai toujours pris plaisir à nourrir mes enfants au biberon et ce, sans aucune culpabilité. Avant d’accoucher de mon premier enfant, ma sage-femme m’avait dit un jour « il vaut mieux donner le biberon avec plaisir plutôt que d’allaiter à contre cœur ». Je suis tout à fait d’accord avec elle. Alors oui, je reconnais que certaines personnes de mon entourage ont tenté de me faire culpabiliser en me disant que je ne pensais pas à mes enfants en ne les allaitant pas mais c’était mon choix et rien n’a pu me faire changer d’avis. » Marion

« J’ai allaité mon premier et j’allaiterai mon second si c’est possible… C’est un choix personnel qui n’a été influencé par personne et je pense que c’est comme cela que cela devrait être pour toutes les mamans… Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de faire, c’est quelque chose qui doit être ressenti par la maman… » Cris

« J’ai choisi le sein. La nature est comme ça pour tout les mammifères. Les humains sont les seuls à donner le lait d’une autre espèce à leur petits. Et puis l’allaitement, c’est trop facile ! Pas besoin de matériel, de micro-ondes de chauffe bibi de poudre, d’eau … Et c’est gratoooooosssss ! Maintenant si vous voulez dormir durant vos nuit : biberon lol ! » Raquel

« Sein 1 mois puis passage au biberon. J’avais du mal à me remettre de la césarienne, je ne mangeais quasi plus rien, je n’arrivais pas à récupérer des forces alors on est passé au biberon. Aucune influence même si j’ai eu droit aux avis de tout le monde. C’est un choix personnel que chacune est libre de prendre. » Laetitia

« Le choix était vite fait : le biberon, pour que le papa puisse aussi profiter, pour que ça ne soit pas compliqué au moment de la reprise du travail, car je pense que le sevrage est un facteur de stress pour le bébé en plus de la séparation qui n’est pas toujours évident. » Émilie

« Pour le mien c’est le sein, il a presque 11 mois. Facile, toujours prêt, et avec le temps on développe une relation très intime pendant les tétées. Il refuse le biberon à la crèche et se réserve pour le soir. Certes je fais face à de l’incompréhension mais j’assume totalement ce choix. » Hélène

« Biberon pour mes deux fils ! Choix strictement personnel et pour le deuxième c’était plus pour que papa puisse s’investir à 100%. » Marie

« J’aurais aimé lui donner le sein mais quand j’ai accouché, mon fils a été mis en néonatalogie en couveuse. Les sages-femmes ne m’ont pas attendu pour le nourrir et elles lui ont donné un biberon ( lait + sucre car petite crevette donc ils voulaient le faire grossir) et quand je suis venue avec mon sein il n’a pas voulu…  J’ai essayé les bouts de sein, de tirer mon lait pour le mettre dans un bibi mais évidemment comparé au lait sucré il devait être fade donc mon fils ne l’a jamais voulu à ma grande déception…  Il a 9 mois aujourd’hui et se porte très bien donc c’est le principal ! » Cassandra

« Allaitement de mon aînée jusqu’à ses deux ans, on aurait bien continué mais je suis tombée enceinte et avant de l’apprendre la seule et unique tout que je donnais me « gênait » … Et oh oui j’ai eu droit à quantités de réflexions (dont ma Maman qui nous a donné le bib à mes sœurs et moi) sur le fait qu’allaiter si longtemps n’était pas très « sein » que maintenant qu’elle mange normalement ce que tu lui donnes ça ne sert à rien « ça la nourrie même pas » bref bref j’en passe et des meilleures. Après j’ai eu de bonnes surprises, dans un hôtel de luxe ou on prenait le thé j’ai dis au serveur que je devais allaiter et que je ne voulais pas choquer les gens ou les déranger… Du coup on m’a ouvert une salle rien que pour nous et j’ai eu droit aux félicitations du patron parce que même si il n’y a rien de choquant dans l’allaitement c’était respectueux de ma part de me soucier des autres…. Le Papa a un peu de mal avec l’allaitement long qu’il trouve contraignant, d’autant que notre aînée n’a jamais pris le biberon ! Je n’ai pas eu le cœur à l’affamer pour qu’elle le prenne… Je n’ai jamais écouté les avis négatifs même si ça m’a fait mal au cœur. J’ai eu cette possibilité d’allaiter longtemps et je ne juge pas celles qui donne le biberon, j’en attendais de même envers moi… Ma deuxième fille a 3 semaines et je l’allaite aussi,  du bonheur » Elfique

 

 

A propos de Anne-Laure Galluchon

Maman d'une adolescente en pleine puberté et d'une petite crapouillette, je suis une vraie pile électrique. Faut que ça bouge tout le temps ! On dit de moi que j'ai une sacrée répartie mais quand on est maman, on a plutôt intérêt à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je dis tout haut ce que beaucoup de mamans pensent tout bas !