Accueil » Bébé » Alimentation bébé » Comment calculer les quantités de protéines à donner à bébé en fonction de son âge

Comment calculer les quantités de protéines à donner à bébé en fonction de son âge

Nouvelle étape dans la diversification alimentaire, ton médecin t’a donné le feu vert pour intégrer les protéines (autres que les protéines du lait) dans l’alimentation de ton bébé. Viande, poisson ou encore œuf, ton petit bout va pouvoir découvrir de nouveaux goûts. Oui mais voilà, quelle quantité lui donner et à quoi ces quantités correspondent ? On te dit tout.

viande-bebe

L’introduction des protéines animales

En général, on commence à introduire les protéines animales dans l’alimentation de bébé vers l’âge de 6-7 mois.

Pour commencer, les protéines ne vont être données qu’en toutes petites quantités et de préférence non mélangées à la purée. Ton médecin va surement te parler de 10g par jour (au repas de midi). Cela correspond à 2 cuillères à café. Toutes les viandes sont conseillées (rouges ou blanches). Il faut par contre éviter les abats et la charcuterie (sauf le jambon blanc dégraissé et découenné). Pour le poisson (que tu peux proposer à bébé 2 fois par semaine), tu peux alterner entre les poissons maigres (cabillaud, merlan…) et les poissons plus gras (saumon, maquereau…).

Comment mesurer la quantité à donner ?

C’est très simple (à titre indicatif bien entendu. Ton médecin pourra affiner à la hausse ou à la baisse si besoin)

  • Vers 6-7 mois, on donne en général 10g de protéines à l’heure du déjeuner (soit 2 cuillères à café de viande ou de poisson mixé). Concernant le jaune d’oeuf dur, on partira sur 1/4.
  • Vers 9-10 mois on double la quantité et on passe à 20g de protéines (soit 4 cuillères à café). Concernant le jaune d’oeuf dur, on partira sur 1/3.
  • Vers 12 mois, la quantité de viande ou de poisson restera la même mais tu pourras passer à 1/2 jaune d’oeuf dur.
  • Vers 18 mois, on pourra passer à 30g de protéines animales par jour. Concernant le jaune d’oeuf dur, tu pourras lui donner entier.

 

 

A propos de Anne-Laure Galluchon

Maman d'une adolescente en pleine puberté et d'une petite crapouillette, je suis une vraie pile électrique. Faut que ça bouge tout le temps ! On dit de moi que j'ai une sacrée répartie mais quand on est maman, on a plutôt intérêt à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Je dis tout haut ce que beaucoup de mamans pensent tout bas !